• gothisme

    Article trouvé sur le site "the gothic community":

    Le gothisme
    Transmis par: magixguignol actif 16 Jan 2003 @ 23:06 Goth Scene
    Qu'est-ce que le gothisme ? Tout ce que vous voulez savoir sans jamais avoir osez le demander !

    Qui n'a jamais vu passer furtivement un gothique... ? Le gothisme n'est pas une mode, ce n'est pas un art vestimentaire, c'est un état d'esprit.
    On nait goth, o­n le devient pas. Vous allez dire "pas vraiment correcte cette phrase vu que notre façon de penser évolue depuis notre naissance" Il est vrai mais tout le monde garde ce petit quelque chose d'intact que l'on pourrait comparer à la conscience mais que nous appellerons sensibilité.
    Ce n'est pas à l'aube de ses 25 ans qu'on se dit "ho tiens je suis goth. "
    Les gothiques sont assoiffés de souffrance (mentale) et de tristesse, ils s'en nourrissent. Ils ne sont pas masochistes mais sont attirés par elles. Pourquoi ?? Personne ne le sait, c'est un trait de caractère, sans plus.
    Cela ne les rend pas heureux, au contraire, ils souffrent encore plus mais ils ne peuvent s'empêcher de poursuivre la mélancolie... Un peu comme si c'était leur destinée, ou une mission inconsciente.
    Ils aiment 2 choses...

    ... L'amour et la mort, sans pour cela être suicidaire.
    Les gothiques vivent donc de nostalgie, souvenir, tristesse et contes de fées (rêverie). Encore un détail, ce n'est pas parce que vous aimez les contes de fées et les vampires que vous êtes goths.
    Tous les gothiques sont différents.
    On ne peut pas comparer plusieurs goths entre eux, chaque être est différent et tout le monde le sait.
    Puisque cela n'est pas une mode, ils n'ont pas tous le même look et les mêmes gouts musicaux.
    On les voit souvent habillés en noir...
    pourquoi ?? Tout simplement car ils sont totalement plongés dans un monde où seule l'ombre compte pour eux et ils ne peuvent donc s'empecher de vivre, se sentir'bien", sans exprimer leur enchaînement à la tristesse par leurs vêtements.
    Ils ne sont pas tristes à cause d'un évenement précis, mais leur nature veut de toujours être attirer par tout l'art sombre.
    (Ce n'est donc pas parce qu'on s est fait larguer par sa copine ou son copain qu'on est goth... Que ce soit clair...)
    On voit de plus en plus de jeunes "goths" aller en soirées gothiques, se peindre la face à la the crow ou s'habiller à la morticia addams (signes d'un manque de personnalité, ce sont des stéréotypes fréquents)
    A l'origine le gothisme relatait une certaine souffrance encadrée d'élégance... A présent être goth signifie aller en soirée gothique, s acheter des vêtements goths (dernier cri) et aller dans des cimetières... Ce n'est pas être goth ça... c'est est plutôt être une fashion victim qui fait tout pour l'apparence... Cela nous fait penser à du charbon, noir à l'exterieur mais creux à l'interieur.
    * L'esprit gothique est toujours aussi rare, bien qu'il y aient de plus en plus de silhouettes sombres en rue.


    Car les "vrais goths", ceux qui souffrent dans leur monde noirci, ne trouvent aucune fierté à gambader exposer leur look, pour eux tout cela ne sert à rien, ils préfèrent éviter la foule et ses méandres.
    Pour de plus en plus de monde, être goth c'est est vraiment être dans le mouvement, ça permet de sortir du lot, de paraître "cool et rebelle parce que t as vu comment il ose s'habiller comme ça !!!!!!" ça permet d'avoir l'air démoniaque, enfant de la nuit... Pathétique. Mais n'oublions pas que ces gens là, les vrais goths les remarquent tout de suite et les méprisent, même s'ils croient être entrés dans notre monde, ils en seront toujours dehors.
    Esperons seulement que les dark teens en pleine crise d'adolescence arrêtent leurs idioties qui encrassent, jour après jour notre réputation, à nous, qui ne ventons pas les vertus du satanisme, de marilyn manson et de quelconques puissances diaboliques...
    Je tiens à préciser que tous les goths ne sont pas forcément chrétiens ou satanistes, ils o­nt chacun leur religion mais les principales sont l'animisme, wicca, le paganisme,... (Je vous rappelle que les satanistes sont athées).



  • Commentaires

    1
    LMD
    Vendredi 14 Avril 2006 à 21:49
    Moi
    J'suis pas goth. je suis le bienvenu quand même?
    2
    Samedi 15 Avril 2006 à 08:47
    Tout a fait daccord !!
    Je suis du même avis que cette article ! Dailleurd la phrase : "les "vrais goths", ceux qui souffrent dans leur monde noirci, ne trouvent aucune fierté à gambader exposer leur look, pour eux tout cela ne sert à rien" explike trés bien pourkoi je ne mabille pas tout en noir, avec la face blanchatre, je ne veux pas qu'on me colle une étiquette dés qu'on me voit. Personne n'a besoin de savoir que je suis gothique, sa ne regarde que moi, mis si on me le demande j'en parle volontier. Par contre j'ai toujours du mal avec la phrase : "On nait goth, o­n le devient pas", je sais pas, faudrait que j'y réfléchisse... Pour ma part c'est en m'interessant à la culture gothique que je me suis rendu compte que sa collait avec moi. Bisous à toi et BoNNe Continuation pr tn Blog !
    3
    Samedi 29 Avril 2006 à 11:14
    d'accord!!!!
    c exactement comme sa que je vois les chose!!!!
    4
    Lundi 24 Juillet 2006 à 12:21
    mon avis...
    d'après moi, chacun peut justifier sa facon d'etre, certain goth apprecie leur look et en on besoin pour ce sentir eux même... certes, d'autres en font une mode. Mais les oth habillé en noir doivent ils rejette leur look pesonnel sous pretexte que c'est devenu une mode... je ne pense pas. J'apprecierai beaucoup de discuter avec des goths pour avoir des témoignages (car j'écris une thèse sur vous). Vous pouvez venir visiter mon blog, il vient d'ouvrir mais j'ai déja écrit une "définition" du mouvement gothique. Si ca vous interesse... venez voir. ton blog est tout de meme très chouette, même si mon avis est legerement different.
    5
    angie
    Mardi 8 Août 2006 à 09:22
    vrai....
    c'est vrai ce que tu dis je suis tout a fait d'acor avec toi surtout sur le fait que c'est pas une mode et que ce dire gothique pour un coup de blouse c'est patétique ! j'espere que la mode de"je suis gothique parceque mon mec ma largué" va changer parceque ça devient du délire complait et ça salit l'image des goths ! a+
    6
    Jeudi 10 Août 2006 à 16:40
    mon avis sur la question
    Il est clair qu'il faut bien comprendre que gothisme, satanisme et vampirisme n'ont rien a voir (d'ailleur je tiens a preciser que malgre mon pseudo, je ne suis pas vampiriste, j'aime la culture s'y rapportant, rien a voir donc). Le probleme est que l'on melange souvent les genres a partir du moment ou il utilise certains codes identique,le noir en l'occurance, bien que les symboles (pendentif, et autre )n'ont pas la meme signification. Il est vrai qu'il est dommage que les personnes ignorantes de la culture gothique fasse autant d'amalgame et considerent des gothiques comme des betes dangereuses. Le gothique est 100% pacifiste, et une des definitions que je prefere est "le romantisme noir". De plus tous les goths ne s'habillent pas forcement en noir. On est donc face a un etat d'esprit communautaire liee a une culture et non a une mode. Continue ton blog comme ca, c'est rare d'avoir un blog gothique avec un substrat d'explication. D'habitude il n'y a que des poemes d'adostourment�© je veux mourrir et compagnie. Mon adresse Msn pour me joindre Monseigneur.dracula@gmail.com
    7
    Olwen
    Lundi 14 Août 2006 à 19:47
    pas tout a fait d'accord...
    Je viens de lire ta definition de la culture gothique que j'ai déja vue trainer un peu partout...Je ne prétends pas être gothique (je ne le suis probablement qu'aux yeux d'autrui) mais je vais revenir sur ce qui me chiffonne: "On nait goth, o­n le devient pas." Ah oui? alors ça y'est on a découvert le gène goth? Je sais , c'est du sarcasme, mais ça me choque toujours... vous ne croyez pas que la personnalité, et les penchants se construisent peu a peu,en fonction des gens que l'on cotioient et des experiences que l'on fait, bonnes ou mauvaises? je trouve que cette histoire de gène est une bonne excuse bien pédente pour ne pas expliquer ses penchants ou ne pas y reflechir. C'est comme ces gens qui vous sorte la phrase typique "je suis goth ,je t'expliquerais bien mais tu ne pourrais pas comprendre..." Certes, il y a beaucoup d'imbéciles en ce bas monde, mais tout le monde ne l'est pas, d'une part, d'autre part, c'est sur qu'en ne s'expliquant pas,les gens ne cesseront de faire des amalgames déplorables évoqués dans cet article, et de diaboliser ce mouvement... "Les gothiques sont assoiffés de souffrance (mentale) et de tristesse, ils s'en nourrissent. Ils ne sont pas masochistes mais sont attirés par elles." Cette simple phrase est une contradiction... autant dire j'aime souffrire mais je ne suis pas masochiste... je regrette mais ça ne se tient pas; entre la quête du Beau dans la tristesse et le plaisir de la souffrance il y a tout une marge! Quant à l'Amour et la Mort...Je suis a peu près d'accord, mais précisons que les centres d'interets des gothiques, ceux que je connais en tout cas, ne se résument pas à cela... en effet, il me semble que la particularité de ses personnes est d'être ouverte d'esprit et cultivée (histoire de se démarquer un peu de la masse)d'ou l'attrait pour les choses au delà de la physique, et pour se faire, on ne peut se focaliser sur deux concepts uniquement... Tout dépend aussi quelle définition on donne à l'Amour, et chez beaucoup, ce terme désigne essentiellement des comportements triviaux.Je ne crois pas qu'être gothique consiste à se vautrer dans le stupre,si toutefois c'étais le cas, c'est certain, je ne le suis pas.Au passage, le cliché de la gothique nymphomane est j'ai remarqué, très vivace dans l'imaginaire des gens...c'est parfois pénible. Ensuite, il est interessant de voir que cet article ne se focalise pas uniquement sur la vêture! C'est assez peu courant! mais il me semble qu'il ne faille pas totalement rejeter cet aspect là du mouvement gothique, en effet, c'est ce qui frappe avant tout les personnes qui ne le connaissent pas. Par contre ce que je trouve souvent injuste, c'est cette réflexion que les gens font sur les autres souvent jeunes (et moins jeunes j'en connais) qui passent pour des clichés vivants... on les dits "pathétiques" mais comment peut il en être autrement si personne ne leur dit vraiment ce qu'est la culture gothique, afin qu'ils l'apprécient pleinement? Je crois que toute personne qui s'est découvert des penchants gothiques a eu une periode "true dark de la mort qui tue" et a été parfois un peu ridicule sans en avoir vraiment conscience... Alors s'il vous plait un peu de compassion pour les néophytes qui sont a la fois dénigrés par les braves gens et qui sont aussi rejetés par les "anciens" qui ne voient en eux que des spookies pas crédibles... L'élitisme n'est pas toujours une mauvaise chose, qu'il ne faut pas confondre avec étroitesse d'esprit. Enfin, quand je lis, toujours concernant les habits: "car ils sont totalement plongés dans un monde où seule l'ombre compte pour eux et ils ne peuvent donc s'empecher de vivre, se sentir'bien", sans exprimer leur enchaînement à la tristesse par leurs vêtements." Ca c'est un point de vue personnel, je crois que chacun a sa raison de porter du noir. mais m'est avis que pour beaucoup, il s'agit aussi de mettre de la distance entre soi et les autres... Que dire d'autre? Cette définition est assez lacunaire, les commentaires que j'en fait sont peu dévelloppés...Mais qu'y faire? il me semble que le mouvement gothique est bien trop complexe pour être expliqué si rapidement , même par une personne qui vit cette culture depuis des années. Désolée encore pour la longueur du message. Je laisse mon adresse pour qui ça interesse d'en redicuter: olwen_nm@hotmail.com (s'ils vous plait evitez de prendre mon adresse pour faire du msn rose ou juste pour me demander si je suis "gothique du cerveau")
    8
    marayanah
    Samedi 2 Septembre 2006 à 01:53
    deprime grave
    slt je penss pa letre mais c clair ke la mort ma permi de me rendre compte ke jetais pa le nombril du monde et ke la souffrance existait ct fini lenfence de boneur perpetuel sa ma fai un chok c vrai dailleur je vai voir un psy pour sa paske la mort me detruit completement (c le but)mais g kom limpression ke jaime souffrir c simple je pleure tt le temps sans raison et puis kan g fini je cherche un raison ...C PATETIK JE SAIS MAIS BON C PA DE MA FOTE...mai lavantaj c ke je partaj desormais un amour pour la philosofie et la poesie plus ke jamais oparavan bon c vrai g ke 13 ans et c triste detre ossi deprimee a mon aj mai jaime la deprime!!!c clair meme kan je vi le boneur absolu(soi disan bien sur tt le monde nie etre maeureu et se donne 1 fosse imaj de soi)je me force a pleurer et a deprimer juska la privation de nourriture et de sommeil...JE SOUFFRE MAIS KAN JE VAIS BIEN LE MALEUR REVIEN SANS PREVENIR KOME UN COUP DE MASSUE OU KOME LA MORT DAILLEURS... BON A+ MES FRERES5ET SOEURS,lol)
    9
    Dimanche 27 Avril 2008 à 14:03
    ...
    Mwé ... Mon avis reste mitigé quant à la pertinence de cette description. Plusieurs points me chiffonent : "Les gothiques sont assoiffés de souffrance (mentale) et de tristesse, ils s'en nourrissent" ... non, ils la fuient mais elle les ratrape bien malgrès eux, certes ils peuvent être attirés par elle et au fond elle leur est quelque peu indiférente, ou du moins habituelle, commune, mais ils ne la recherchent pas volontairement. De plus, non non et non et ne nait pas gothique, au contraire, on le devient par une prise de conscience de sa personnalité. Enfin le terme de "true" gothique ... est exacerbant, il n'y a pas de "vrai" gothique et de "faux" gothique, il y a tout simplement des gothiques et des non gothiques ... mais pas de "vrai" :-) Bloody kiss
    10
    Mardi 4 Mai 2010 à 08:39
    Le gothisme
    Bien le bonjour!J'ai 34ans et je dois dire que lire ce mot ou l'entendre me fait hérisser les cheveux sur la tête!Certes ce mot existes "gothisme"mais il est bien laid!Je suis dans la culture goth' depuis 15ans,je ne sais pas qui l'a inventer mais honte à lui!
    11
    Mardi 4 Mai 2010 à 08:43
    Le gothisme
    Une dernière chose!Faut arrêter avec les clichés du goth qui souffrent!On est comme tout le monde!LA culture goth est avant tout une culture musical!N'en déplaise à certains!Un gothique aime la vie,il la voit juste autrement!On est ni des depressifs notoire!Bien sûre qu'il yen a ,mais on est aussi des être humains!Faut pas l'oublier!
    12
    Mardi 4 Mai 2010 à 08:44
    Le gothisme
    Désolée pour les fautes ,je viens de me relire!
    13
    Vinc
    Lundi 11 Octobre 2010 à 07:45
    ou pas
    Oulla vive les clichés sur les goths. Je suis goth depuis des années et avec de nombreux amis gothiques aussi et la franchement tu ne fais que véhiculer ce que les médias véhiculent afin de nous rabaisser. Et pour ce qui est des vrai goths je suis 100% contre toi, pour connaître des gens étant dans le mouvement avant que tu ne soit né ils affirment tous que ce que tu décrit n'est qu'un des dérivés amené par les jeunes et, celons eux, détruisant le vrai esprit gothique. Ensuite chacun ses idées
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :