• Broken-paroles et traductions... "Si tu as du chagrin quand tu regardes en arrière, et que tu as peur de regarder en avant, alors regarde à côté de toi et je serai là..."

    Seether & Amy Lee (Evanescence) - Broken

    I wanted you to know,
    I love the way you laugh.
    I wanna hold you high,
    And steal your pain away.

    I keep your photograph,
    I know it serves me well.
    I wanna hold you high,
    And steal your pain.


    'Cause I'm broken,
    When I'm lonesome,
    And I don't feel right,
    When you're gone away.

    You've gone away,
    You don't feel me anymore.

    The worst is over now and we can breathe again
    I wanna hold you high, you steal my pain away
    There's so much left to learn,
    and no one left to fight.
    I wanna hold you high and steal your pain.

    'Cause I'm broken,
    When I'm open.
    And I don't feel like,
    I am strong enough.

    'Cause I'm broken,
    When I'm lonesome.
    And I don't feel right,
    When you're gone away.

    'Cause I'm broken,
    When I'm open.
    And I don't feel like,
    I am strong enough.

    'Cause I'm broken
    when I'm lonesome
    And I don't feel right
    when you're gone away

    'Cause I'm broken,
    when I'm lonesome
    And I don't feel right
    When you're gone.

    You've gone away.
    You don't feel me here, anymore.


    Et voici la traduction :


    Je voulais que tu saches que j'adore la façon dont tu ris
    Je veux te serrer fort et t'enlever ta souffrance
    Je garde ta photo et je sais qu'elle m'est utile
    Je veux te serrer fort et te prendre ta souffrance

    Parce que je suis brisé(e) quand je suis seul(e).
    Et je ne me sens pas bien quand tu es loin de moi.

    Tu es partie. Tu ne me sens plus ici.

    Le pire est passé maintenant
    Et nous pouvons respirer de nouveau
    Je veux te serrer fort et envoyer ta douleur très loin

    Il y a encore tant à apprendre
    Et il ne reste personne à combattre

    Je veux te serrer fort et t'enlever ta douleur

    Parce que je suis brisé(e) quand je suis seul(e)
    Et je ne me sens pas assez fort(e)
    Parce que je suis brisé(e) quand je suis seul(e)
    Et je ne me sens pas bien quand tu es parti(e)
    Parce que je suis brisé(e) quand je suis seul(e)
    Et je ne me sens pas bien quand tu es éloigné(e)

    Tu es partie.Tu ne me sens plus ici.

     

    Une magnifique chanson qui me fait penser à toi mon amour... 




  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Décembre 2006 à 00:40
    un passage
    jme disai aussi ça fé longtemp ke cété ralenti ici, mais contente de trouver du neuf, salut à toi :)
    2
    Samedi 9 Décembre 2006 à 11:44
    Mon retour
    J'ai vécu des moments de bonheur mais je suis de reours su punki04
    3
    alex
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 21:07
    recherche
    cherche a rencontre des gothique
    4
    Dimanche 7 Janvier 2007 à 00:25
    felicitations
    Bonsoir, petit oiseau de nuit! Bravo pour ton beau blog tout de noir vêtu! Je viens d'ouvrir un forum dont une des rubriques porte sur le gothique (j'aime surtout les vetements gothiques, les poémes,les bijoux) et je sais que si, aujourd'hui j'étais jeune, je m'habillerai gothic!!! Je t'ai pris qq photos, mais j'en avais déja beaucoup d'autres! je te mettrai en lien ds la rubrique amicalement et si tu veux, tu pourras me rejoindre ds le forum! Salomey
    5
    Elisabeth
    Lundi 8 Janvier 2007 à 18:15
    Questions
    Bonjour Pauline, Je suis journaliste pour le magazine Pédagogies, un bimestriel destiné aux parents d'adolescents. Je réalise actuellement un article sur le mouvement gothique, dans lequel je souhaite démêler le vrai du faux. J'aimerais entrer en contact avec des jeunes qui, comme vous, ont fait le choix de cette culture. Bien sûr si vous le souhaitez, je préserverai votre anonymat. Merci pour votre réponse. Vous pouvez me contacter à cette adresse : ephilippe@agencepage30.fr A bientôt, Elisabteh
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :